Facteur D en situation professionnelle

Le facteur D de Predictive Index porte sur le niveau de Formalisme. Il mesure la propension à se conformer aux règles et aux structures. Les autres facteurs sont la Dominance, l'Extraversion, et la Patience.  


Comprendre un individu avec un D fort

Un employé avec un D élevé adopte une approche appliquée et sérieuse dans son travail. Il est consciencieux afin de bien faire les choses, ce qui explique son insistance sur la précision. Il est bien organisé et attentif aux détails.


De son point de vue, tout ce qu'il fait doit être bien fait. Il est motivé à produire un travail exempt d’erreur et à ne pas recevoir de critiques ou de reproches si les choses tournent mal. En conséquence, il est prudent et hésite à prendre des risques. C'est un collaborateur consciencieux, qui compte beaucoup sur le respect de toutes les politiques ou règles établies pour régir la manière dont le travail doit être effectué.


Fiable? Absolument. Un pionnier? Pas forcément.


Travailler pour un manager avec un D fort

Si votre superviseur a un D fort, il se conduira strictement selon les règles. Quand une nouvelle activité est nécessaire dans son département, il élabore un manuel clair sur la manière dont ce travail doit être effectué. Son autorité ne repose pas sur qui il est, mais sur les politiques et les systèmes dont l'organisation a besoin pour fonctionner correctement.


C'est un expert et un spécialiste sur son terrain de jeu. Sa confiance vient de la maîtrise de son domaine. Il a des normes élevées pour lui-même et, par extension, pour vous. Il exerce un contrôle strict sur la manière dont les choses se passent dans son champ de responsabilité.


Il est motivé par le sens du devoir envers une institution: sa société, sa division, son département. Il est discipliné dans son approche. Il s'attend à ce que cette discipline s'applique à tous les niveaux. Aussi assurez-vous de faire les choses dans le cadre prédéfini. C'est un manager conservateur qui est sceptique à l'égard d'initiatives nouvelles, inconnues et non éprouvées. Sérieux et exigeant envers les membres de son équipe, il travaille dur pour élaborer des directives claires et il souhaite qu'elles soient suivies. Ne pas le faire vous expose à une réaction négative de sa part.


Gérer des collaborateurs avec un D fort

Si vous encadrez un collaborateur avec un D fort, sachez qu’il a besoin d’une compréhension claire des règles et des règlements. Votre mission consiste à vous assurer qu’il a parfaitement compris le cadre de son intervention. Cela lui donne du confort et de la confiance pour aller de l'avant. Les individus très formels ont besoin de détails, de précision, de structure et de procédures. Ils considèrent qu’il existe des façons correctes ou incorrectes de faire les choses.


Accordez du temps à vos collaborateurs D fort et aidez-les à développer des connaissances spécifiques à leur métier. Définissez clairement vos attentes à l'égard de leurs performances, et demandez-leur s’il ont d'autres questions sur la façon dont les choses doivent être accomplies. Ce dont le travailleur avec un D fort a le plus besoin, c’est d’être protégé contre le risque d’erreurs. Il a besoin de temps pour développer son expertise. Une fois cela accompli, reconnaissez ses connaissances approfondies. Ayez conscience, qu'il peut être inquiet tant qu’il n’a pas atteint le niveau escompté. Il peut rester en retrait par rapport aux autres, tant que les modes de fonctionnement ne sont pas bien établis.


Les individus avec un D fort vont sans doute se mettre à patauger si la voie à suivre n’est pas clairement définie ou si un changement se profile. Annoncez les évolutions longtemps à l’avance, laissez-les digérer et donnez-leur l’occasion de prendre position. Ne vous attendez pas à ce qu’ils acceptent le changement immédiatement. Vous devrez peut-être les accompagner. Faites-leur savoir qu'ils vont se sentir dans l'inconfort, mais que ce sentiment disparaîtra.


Comprendre un individu avec un D faible

Un employé avec un D faible est informel, décontracté et spontané. Il est par nature flexible dans la gestion des sujets. Il est plus préoccupé par la fin du jeu, quels résultats sont visés, plutôt que par la manière de les atteindre. Ce sont des préoccupations pour les autres, pas pour lui.

Le collaborateur peu formel ne se sent pas obligé de se conformer aux politiques ou systèmes établis. Il ne ressent aucun besoin de s'en tenir au scénario. L’improvisation lui convient mieux. Il est très à l’aise face à l’incertitude. Peu anxieux, il est prêt à suivre le mouvement. Il est non conformiste et apprécie de pouvoir tracer son propre chemin.


Il est primordial de ne pas trop structurer le travail à effectuer pour un D faible. Les individus peu formels s'épanouissent lorsque le cadre est souple et qu'ils disposent de liberté pour exprimer leur créativité. Cela ne va pas les déranger, voire ils vont aimer ça.


Travailler pour un manager avec un D faible

Attendez-vous à ce qu'un superviseur peu formel délègue librement les détails. Il y a peu de chance qu’il fasse du micro-management. Il vous laissera vraisemblablement une grande autonomie. Il ne s'intéresse pas à la façon dont le travail devrait être effectué et ne souhaite pas se laisser submerger par une trop grande masse d'information.


Si vous êtes vous-même très formel, vous devrez peut-être résister à l'envie de plonger dans les détails de votre travail. Vous pouvez être impressionné par votre document de 30 pages, mais votre supérieur hiérarchique D faible, même s'il apprécie ce que vous avez produit, ne pourra pas vous suivre sur ce terrain. Il est préférable d'adopter une approche générale du sujet.


Gérer un collaborateur avec un D faible

Si vous gérez un collaborateur D faible, vous devez faire de votre mieux pour ne pas l'étouffer avec une structure trop rigide. Même si chaque organisation a besoin de règles et de contrôles, laissez-lui de la marge de manœuvre chaque fois que cela est possible. Acceptez l’idée qu’il a besoin d’une certaine liberté d'expression. Créez-lui un environnement de travail lui permettant d’équilibrer son intégration dans le cadre et sa capacité à s'en démarquer.


Reconnaissez que votre collaborateur D faible sera informel. Ce n’est pas que les détails et la rigueur ne soient pas importants, ils ne sont tout simplement pas si importants pour lui. Donnez-lui des occasions d'être spontané. Comprenez également qu’il sera relativement peu impressionné par le grade, l'autorité et l’ancienneté. Ce qui le motive vraiment, ce sont des occasions de faire à sa façon sans être trop coincé. Les personnes peu formelles peuvent travailler au sein d’une structure, il leur en faut juste moins que d'autres pour s’épanouir.





Combinaison de facteurs

Dans le monde du travail, le facteur D détermine le niveau de confort d’une personne face au risque, en particulier s’il est associé au facteur A. Un collaborateur avec un facteur A élevé et un facteur D faible sera audacieux. Il veut avoir de l’impact, et ne souhaite pas être gêné par des règles et structures excessives. Il a confiance en ses propres capacités, et apprécie de les mettre en œuvre à sa façon.


En revanche, un collaborateur A faible avec un D fort sera très prudent. Il ne veut pas commettre d’erreurs qui pourrait lui nuire. Une nouvelle initiative ne sera pas considérée comme une opportunité de se lancer dans une aventure, mais plutôt comme une occasion de renforcer sa pratique et ses connaissances.


Cet article est la traduction d'un post publié par Predictive Index - Voir la version originale en anglais

Posts récents

Voir tout

Talentware est un partenaire certifié de Predictive Index en France

Copyright 2019 Talentware. Tous droits réservés.

Linkedin_Talentware.png